3D, bandes-annonces... Le public ciné satisfait du spectacle

Stéphane Leblanc

— 

La 3D fait de plus en plus d'adeptes.
La 3D fait de plus en plus d'adeptes. — REVELLI-BEAUMONT / SIPA

Avec plus de 200 millions d'entrées en 2009– seuil jamais atteint depuis 1982 – le cinéma se porte en France comme un charme. Pourrait-il aller mieux ? AlloCiné a présenté hier une étude online organisée en mars avec Médiamétrie, auprès de 2 399 spectateurs de plus de 15 ans ayant été en salle au cours des douze derniers mois. « Le cinéma est la sortie anticrise par excellence », commente Grégoire Lassalle, le DG du célèbre site. De cette enquête, il ressort plusieurs choses.

Le prix du ticket n'est pas un frein à la fréquentation même s'il augmente plus vite que l'inflation. Après les musées, le cinéma offre le meilleur rapport qualité/prix en matière de sortie culturelle pour 66 % du public.

La 3D s'est très vite imposée. A choisir, 65 % des personnes interrogées privilégient désormais la 3D à la 2D s'ils ont le choix. Et sur la moitié des spectateurs n'en ayant pas encore fait l'expérience, seuls 14 % déclarent que le prix est un obstacle.
Le mercredi plaît comme jour de sortie des films contrairement à ce que certains professionnels peuvent penser. Seuls 7 % souhaitent en changer. Le vendredi, adopté notamment dans les pays anglo-saxons, n'est plébiscité que par 2 % du public.

L'avant-séance ne doit pas être négligée. 55 % du public adorent les bandes-annonces et 49 % voudraient aussi plus de courts métrages.