20 Minutes : Actualités et infos en direct
COULISSESA quoi ressemblera la Gardienne des ténèbres, future créature du Hellfest ?

Hellfest : A quoi ressemblera la Gardienne des ténèbres, la future créature du festival ?

COULISSESLa créature de bois et d’acier imaginée par La Machine pour le célèbre festival de métal est en cours de construction à Nantes
La Gardienne des ténèbres est en construction au sein de l'atelier de La Machine à Nantes
La Gardienne des ténèbres est en construction au sein de l'atelier de La Machine à Nantes - J. Urbach / 20 Minutes / 20 Minutes
Julie Urbach

Julie Urbach

L'essentiel

  • Derrière les portes de l’atelier de La Machine, sur l’île de Nantes, la Gardienne des ténèbres prend peu à peu forme.
  • Haute de 10 mètres et capable de cracher de l’eau et des flammes, cette femme-scorpion déambulera sur la grande place piétonne que compte aménager le Hellfest à l’entrée du site, à Clisson, d’ici à deux ans.

Elle « contrôlera le passage entre notre monde et celui de l’enfer » sur le site du Hellfest à Clisson (Loire-Atlantique). Mais avant de devenir la future égérie du célèbre festival de musiques extrêmes, c’est en plusieurs morceaux que se présente actuellement la Gardienne des ténèbres. Derrière les portes de l’atelier nantais de la compagnie La Machine, la nouvelle créature, très attendue, prend peu à peu forme. En bois de tilleul, sa tête et son buste de femme, mais aussi une partie de son immense queue et de son dard de scorpion, viennent d’apparaître, sous les mains de ses créateurs.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

« C’est un cerbère à la peau brune et aux cornes de bouc, dont le corps sera orné de signes ésotériques, de tatouages et de bijoux », décrit François Delarozière, le directeur artistique de La Machine. Faite également d’acier, notamment pour son squelette et son châssis, la Gardienne se déplacera sur huit pattes, adoptant une démarche entre le crabe et l’araignée. Avec son dard lumineux, elle crachera de l’eau, des flammes ou de la fumée, grâce à la vingtaine de personnes qui seront nécessaires pour la manipuler lors des spectacles.

Une première apparition sans doute en 2024

Le reste du temps, la sculpture de 10 mètres de haut déambulera sur la grande place piétonne que compte aménager le Hellfest à l’entrée du festival, après avoir annoncé il y a quelques mois vouloir faire de ce site, déjà un lieu de promenade, un véritable « endroit culturel et touristique » fréquenté toute l’année. Une brasserie, une aire de jeux pour enfants, mais aussi plusieurs hangars de stockage dont l’antre de la femme-scorpion, la porte de l’Enfer, doivent y être construits. Avec déjà quelques mois de retard, puisque la livraison de ce parvis est désormais prévue pour le début de l’année 2025.



La Gardienne des ténèbres, qui pourra saisir des objets, se cambrer, transpirer et embarquer une trentaine de personnes sur son dos, devrait être prête à rugir avant. Selon Ben Barbaud, le patron du Hellfest (dont la prochaine édition se déroulera du 15 au 18 juin), la créature pourrait faire son apparition dès l’édition 2024 du festival, voire avant.

Le projet, estimé à 12,5 millions d’euros, doit être financé en partie par le Hellfest, qui compte pour le reste sur les collectivités. « C’est un moyen sexy de faire rayonner la ville de Clisson et tout le sud-Loire, bien au-delà du seul festival, estime Ben Barbaud. Ça devient concret donc c’est vraiment très excitant pour nous. »

Sujets liés