Retour sur la page d'accueil 20 Minutes
SHOWEnceinte, Rihanna régale le public du Superbowl avec ses tubes

Superbowl : Enceinte, Rihanna régale le public avec ses tubes à la mi-temps

SHOW
Apparaissant en lévitation sur une plateforme suspendue au-dessus du terrain, Rihanna a enchaîné quelques-uns de ses 14 titres numéro un aux Etats-Unis
Rihanna lors de son concert à la mi-temps du Superbowl, à Glendale le 12 février 2023.
Rihanna lors de son concert à la mi-temps du Superbowl, à Glendale le 12 février 2023. - Gregory Shamus/Getty Images / AFP
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

Très attendue six ans après son dernier concert, Rihanna a enflammé le public avec ses tubes dimanche soir à la mi-temps du Superbowl. La chanteuse barbadienne a également saisi l’occasion pour annoncer, un peu plus tard, qu’elle était de nouveau enceinte, comme le suggérait son ventre rebondi, qui a enflammé les réseaux sociaux durant sa prestation.

Un représentant de l’artiste a indiqué au site du magazine The Hollywood Reporter que la star attendait son deuxième enfant, moins d’un an après la naissance de son fils, le 13 mai 2022, dont le père est le rappeur A$AP Rocky.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Lors de la finale du championnat professionnel de football américain NFL, l’artiste de 34 ans est apparue en lévitation sur une plateforme suspendue au-dessus du terrain du State Farm Stadium de Glendale en Arizona. Celle qui a pris par surprise la pop mondiale il y a près de 18 ans avec son premier tube imparable Pon de Replay a enchaîné quelques-uns de ses 14 titres numéro un aux Etats-Unis, dont Work, We Found Love, Umbrella ou Diamonds.

Seule à l’affiche

Vêtue d’une combinaison rouge et d’un manteau assorti, Rihanna évoluait au milieu de plusieurs centaines de danseurs, tous habillés en combinaison blanche intégrale, certains sur des plateformes surélevées, d’autres sur le terrain même. Si elle a effectué quelques mouvements de danse, la première milliardaire à assurer le show du Superbowl (1,4 milliard de dollars de fortune personnelle) a livré une prestation sobre, inhabituelle pour le feu d’artifice qu’est ordinairement ce rendez-vous annuel.



La chanteuse n’a pas non plus accueilli d’invité, une autre rareté pour ce show durant lequel même Coldplay, en 2016, avait partagé l’affiche avec Beyoncé et Bruno Mars. Mais plus que la liste des chansons ou la chorégraphie, les fans ont surtout commenté le physique de Rihanna, dont la tenue moulante laissait entrevoir son ventre arrondi. Mais ils auront dû patienter un peu avant qu’un porte-parole de l’artiste ne mette fin au suspense.

Sujets liés