« Pour nous, la musique est le langage des anges »

— 

Les musiciens américains sont souvent prompts à associer leur démarche à une forme de spiritualité. Chez Cocorosie, les deux sont indissociables. Trinity's Calling ou God Has a Voice, She Speaks to Me... Les titres des morceaux sont explicites, mais le fond bien loin des dogmes traditionnels. « Dans une époque si matérialiste, l'aspect métaphysique de la musique est primordial, confie Bianca. Pour nous, c'est le langage des anges, qui fait le lien entre l'homme et dieu. »
Leur univers peuplé de créatures fantastiques, donne ainsi la primauté à la nature. Les deux sœurs aiment d'ailleurs s'y isoler. Ce panthéisme est proche de celui du chanteur Antony, leur ami, qui nous confiait l'an passé : « Toutes les espèces sont liées par la musique. On ne  l'entend pas, mais je suis sûr que les plantes chantent le même air. »B. B.