La chanteuse américaine Irene Cara, interprète de « Fame » et de « Flashdance », est décédée

Disparition Les causes de son décès sont pour l’instant inconnues

20 Minutes avec AFP
— 
Irene Cara en pleine interprétation en 1984.
Irene Cara en pleine interprétation en 1984. — SIPA

C’était la voix de « Fame » et du tube planétaire « Flashdance… What a Feeling ». L’artiste américaine Irene Cara est décédée à l’âge de 63 ans, a annoncé son agente ce samedi. Irene Cara a été retrouvée morte vendredi dans sa maison de Floride, a précisé son agente Judith Moose, ajoutant que les causes de son décès sont pour l’instant inconnues.

La New-Yorkaise « était une figure si talentueuse, dont l’héritage continuera de vivre à travers ses films et sa musique » a-t-elle écrit dans un communiqué publié sur Twitter. Irene Cara avait accédé à la célébrité en 1980 avec le film « Fame », où elle joue une jeune élève d’un lycée artistique de New York. Elle y chante le morceau titre, qui remportera l’Oscar de la meilleure musique de film.

Un Oscar pour son tube

Trois ans plus tard, elle coécrira « Flashdance… What a Feeling », morceau phare de la bande originale du film « Flashdance », sur lequel l’actrice Jennifer Beals interprétera une chorégraphie mythique. Le morceau, composé par le DJ star Giorgio Moroder qui imprime sa touche disco et chanté par Irene Cara, remportera également un Oscar. Il est encore chanté par des millions de personnes aujourd’hui.

Irene Cara s’était fait connaître pour ses apparitions dans le petit écran dans les années 1970, après une formation en musique, chant et danse dans sa ville natale de New York. Si elle ne retrouvera pas le grand succès de « Fame » et « Flashdance », l’artiste a continué à tourner dans des films, comme « D.C. Cab » et « Haut les flingues ! », à la télévision et au théâtre.