Bordeaux : Des œuvres de street art en lettres de scrabble, à découvrir lors d’un jeu de piste

JEU de société Ce samedi, un couple de street artistes va donner des indices sur son compte Instagram pour découvrir des œuvres offertes au public

Elsa Provenzano
Voici une partie des œuvres offertes par Wordsbywabisabi ce week-end à Bordeaux.
Voici une partie des œuvres offertes par Wordsbywabisabi ce week-end à Bordeaux. — Wordsbywabisabi
  • Le couple de street artistes parisien connu sous le pseudo de Wordsbywabisabi propose une chasse au trésor ce samedi à Bordeaux.
  • En donnant des indices sur sa page Instagram, il propose au public de débusquer des œuvres de street-art à ramener chez soi.
  • Le couple est connu pour semer des mots doux à partir de lettres de scrabble dans des lieux qu’il apprécie pour leur charme.

Des pièces de scrabble assemblées au coin d’une rue pour former un message d’amour près de vieilles pierres ou d’une porte pleine de charme, c’est signé Wordsbywabisabi. Un nom qui fait référence au concept japonais de Wabisabi qu’on peut traduire par « trouver la beauté dans les imperfections du temps qui passe ». Le couple de street artistes a peut-être déjà accroché votre regard avec ses créations, dans le quartier des Chartrons ou à Darwin. Le couple parisien a jeté son dévolu sur Bordeaux depuis quelque temps et organise ce samedi un jeu de piste avec à la clé de petites œuvres à emporter chez soi. Il faudra suivre avec attention sa page Instagram dès ce samedi matin.



Un coup de cœur pour Bordeaux

C’est une chasse au trésor qu’il a déjà plusieurs fois organisée à Paris et c’est la première fois qu’il la délocalise en dehors de la capitale. Il a choisi Bordeaux, séduit par la vivacité de la scène street-art à Bordeaux et les réactions enthousiastes après leurs dizaines de contributions parsemées en ville.


Tous les indices sont donnés sur la page instagram des artistes avec notamment des détails sur l’architecture près de laquelle se trouvent les œuvres. « En général ça part très vite, parfois en trente minutes », commente Mr Wabi. Les carreaux de mosaïque ornés par le couple pour l’occasion seront cachés le matin et à débusquer dans l’après-midi. S’ils sont découverts entre temps ce sera une récompense à ceux qui ont « le regard baladeur » sur le patrimoine de la ville, pointe Mr Wabi. Le couple défend à travers ses œuvres une « pratique généreuse, gratuite et accessible ».

Habitué à chiner pour étancher sa passion pour les lettres de Scrabble, le couple reçoit aussi beaucoup de dons. Il espère que son opération de chasse aux trésors comptera triple dans le cœur des Bordelais.