« The Crown » : « Elizabeth II est une figure historique, mais ses rejetons… C’est juste du people »

vous témoignez Un mois après la mort d’Elizabeth II, Netflix lance la saison 5 de sa série autour de la reine d’Angleterre

Benjamin Chapon
— 
Imelda Staunton incarne Elizabteh II dans la saison 5 de "The Crown"
Imelda Staunton incarne Elizabteh II dans la saison 5 de "The Crown" — Netflix
  • La saison 5 de The Crown, série Netflix sur la vie d’Elizabeth II, est mise en ligne ce mercredi.
  • Un mois après l’enterrement de la reine, 20 Minutes a demandé à ses intrenautes s’ils en avaient marre des séries et documentaires sur la famille royale britannique.
  • Si la vie d’Elizabeth II, et l’excellente série Netflix, suscitent toujours l’intérêt, il semble que le roi Charles III et ses enfants intéressent moins.

A quoi bon regarder une série dont on connaît la fin ? Voilà, en substance, ce que de nombreux fans de The Crown ont pensé après le décès d’Elizabeth II, reine d’Angleterre, dont la série Netflix suit le destin depuis quatre saisons déjà.

Mercredi 9 novembre débarque pourtant bel et bien la saison 5 de The Crown. On y découvre les années sombres de la monarchie, à commencer par 1992, l’annus horribilis de la reine. Suivra le divorce de Charles et Diana, et sans doute l’accident mortel de la princesse de Galles…

Mieux comprendre la monarchie

Un mois après l’enterrement en grande pompe d’Elizabeth II, pour lequel les médias ont réalisé énormément de reportages, documentaires et autres émissions en direct, se pourrait-il que le public soit lassé de la reine ?



Pas si on en croit les témoignages d’internautes de 20 Minutes, massivement enthousiastes à l’idée de découvrir cette avant-dernière saison de la série. « La série est excellente depuis le début. Et même s’il y a une part de fiction, elle m’a permis de mieux comprendre la monarchie britannique, son histoire, et le rôle de la reine, explique Gabrielle. On s’attache à la femme qu’elle a été en découvrant ce qu’elle a vécu, le carcan qu’a été sa vie… »

L’histoire et le people

Si les éloges d’internautes pleuvent sur Elizabeth II et The Crown, les « médias », eux, en prennent pour leur grade. « Vous en avez fait des caisses pour l’enterrement et ça n’avait franchement pas beaucoup d’intérêt, tacle Timotée. On a bouffé des heures de direct sans intérêt, alors que la vie d’Elizabeth II méritait mieux que ça. »

Même son de cloche chez Nathalie. « Elizabeth II est une figure historique, c’est normal qu’il y ait des documentaires et des analyses sur sa vie. The Crown, c’est du divertissement intelligent, donc ça va. Mais tous les articles sur les rejetons de la reine, c’est du people, ça n’a aucun intérêt. »

Pas de The Crown sans Elizabeth

En somme, les internautes en ont marre des articles sur Harry et Meghan, sur le stylo du roi Charles, sur les robes de Kate, mais aiment toujours autant Elizabeth II. « Franchement, depuis qu’elle n’est plus là, je me désintéresse de tout ça, confie Stéphanie. Je lis les articles sur la famille royale, je n’ai pas honte de le dire, mais je comprends que ce qui m’intéressait, c’était elle. Quand Diana est morte, je pensais à elle. Quand William s’est marié, j’ai pensé à elle. Quand Harry est parti, j’ai pensé à elle… »

Qu’ils aient vu ou non la série The Crown, l’essentiel des internautes de 20 Minutes se rejoignent sur le fait que ce sera difficile pour le roi Charles de susciter le même intérêt international que sa maman. « Il n’a pas l’air méchant mais on a du mal à s’attacher à lui, estime Juliette. Il est plus jeune, mais il fait plus vieux que la reine. Avec lui, la Couronne fait son âge tout d’un coup… »