Des médias à l'unisson pour le poète d'une génération

— 

Un « Vivement dimanche » hier, une émission spéciale ce soir à 20 h 35 sur France 3, et une autre demain à 22 h 30 sur France 2 animée par Michel Drucker. France Télévisions tient à saluer la mémoire de Jean Ferrat. Depuis samedi, une trentaine de personnes s'affairent non-stop pour fouiller les images d'archives, recueillir des témoignages et enregistrer les plateaux de ces programmes « frais ». « L'idée, c'est d'éviter au maximum les rediffusions ; le public attend autre chose de nous, justifie Nicolas Pernikoff, patron des divertissements du groupe qui a piloté les déprogrammations. Ce n'est pas seulement un chanteur qui s'éteint, mais aussi un artiste engagé et surtout un vrai poète. »
France Inter, Europe 1 et RTL ont aussi bousculé leur grille ce week-end. « Nous ne faisons pas cela avec tous les chanteurs, ne cache pas Jacques Esnous, directeur de l'information de RTL, qui a ouvert un livre d'or sur Internet. Mais à tous ceux qui portent en eux une partie du patrimoine français comme Barbara, Charles Trénet… » Et dont les mélopées ont marqué toute une génération d'auditeurs.Florence Le Méhauté