L'art russe se prosterne devant les icônes

— 

L'« oklad » de la Sainte Trinité.
L'« oklad » de la Sainte Trinité. — DR

C'est quoi, une icône ? « Une image religieuse, quel que soit son support. Elle recèle une partie de la divinité du personnage représenté. L'icône russe se reconnaît à sa grande dimension et aux couleurs plus contrastées. Le fond doré est parfois remplacé par un fond coloré. Les dessins sont plus expressifs que dans l'art byzantin. »
L'icône est-elle un genre très codé ? « L'icône respecte des codes, mais évolue selon le lieu et de la date, comme les différences entre art roman et gothique en Occident. »
Qu'est-ce qu'un « oklad » ? « C'est le revêtement d'or et de pierres précieuses d'une icône. Pour l'oklad de la Trinité, l'habillage recouvrait sa totalité, excepté les visages, les mains et les pieds des anges. C'est une pièce frappante par sa dimension, sa perfection technique et la surabondance des pierres précieuses. »Oihana Gabriel