Disney vend le studio Miramax

CINEMA Figure des studios indépendants, passé dans le giron de Disney en 1993, Miramax a notamment produit «Pulp Fiction» et «The Queen»...

S. C.

— 

INTERFOTO USA/SIPA

Disney veut se séparer de Miramax. Selon une information révélée par le New York Times, lundi, la compagnie cherche un acquéreur pour le studio. Disney espère tirer environ 700 millions de dollars (502 millions d’euros) de cette vente, qui inclut le prestigieux catalogue de Miramax.
 
Le studio, créé en 1979 par Harvey Weinstein and Bob Weinstein et vendu à Disney en 1993, détient en effet les droits sur des films comme Pulp Fiction, The Queen, Shakespeare in love ou encore Kill Bill. Des experts estiment que ce catalogue permet à Miramax de récolter plus de 300 millions de dollars (215 millions d’euros) par an sur les ventes de DVD et de droit de retransmission à la télévision, souligne le New York Times qui rappelle toutefois que Disney n’a jamais communiqué de chiffres officiels.
 
Pour l’instant, Walt Dinsey Company a décliné tout commentaire, notamment au sujet de l’identité d’éventuels repreneurs. Selon le New Tork Times, Summit Entertainment est l’un des plus crédibles grâce aux recettes perçues sur la série Twilight.