BALTEL/SIPA

TELEVISION

Mort du comédien Maxime Leroux

Figure discrète du cinéma et du petit écran, le comédien s'est éteint à l'âge de 58 ans…

Son nom ne vous dit peut-être rien mais vous avez dû croiser son visage. Le comédien Maxime Leroux, qui a interprété de nombreux seconds rôles au cinéma, au théâtre et à la télévision, est décédé dans la nuit de samedi à dimanche à l'âge de 58 ans d'une maladie, a annoncé son agent Adéquat.
 
A l'affiche d'une quarantaine de longs métrages dont La Passion Béatrice de Bertrand Tavernier, Chouans! de Philippe de Broca ou encore Le Colonel Chabert de Yves Angelo, Maxime Leroux a connu une carrière prolifique mais discrète. Il avait été révélé en 1983 dans Effraction de Denis Duval, puis Agent trouble de Jean-Pierre Mocky. Il avait ensuite collaboré avec Gérard Jugnot (Fallait pas), Coline Serreau (Romuald et Juliette) et Patrice Leconte (Tango) entre autres. Jean-Paul Rouve lui a offert l'une de ses dernières participations artistiques avec le long métrage Sans arme, ni haine, ni violence (2007) sur Albert Spaggiari.
 
Après avoir mis un terme à une carrière d'enseignant au début des années 80, Maxime Leroux avait entrepris sur le tard une formation d'acteur à Rouen au Théâtre des Deux-Rives, centre dramatique régional de Haute Normandie dont il était originaire. Visage familier de la télévision, Maxime Leroux a été au générique de plusieurs séries à succès dont «Gréco» et, en premier rôle, «Le Refuge», où il incarnait un vétérinaire installé dans un village de l'Ardèche.

Quel souvenir garderez-vous de Maxime Leroux?