Pour éviter le divorce, mieux vaut être ingénieur agronome

SOCIETE Une étude montre que certaines professions sont plus exposées que d'autres aux ruptures sentimentales...

20minutes.fr

— 

Etendre l'accessibilité du Fil santé jeunes (0800 235 236), créer un portail grand public pour les jeunes et les parents, multiplier les "équipes mobiles", devraient permettre d'améliorer la prévention.
Etendre l'accessibilité du Fil santé jeunes (0800 235 236), créer un portail grand public pour les jeunes et les parents, multiplier les "équipes mobiles", devraient permettre d'améliorer la prévention. — Fred Tanneau AFP/archives

Plus vous avez un travail ouvert sur les autres, et plus vous risquez de divorcer. C'est le résultat d’une étude qui a voulu établir un lien entre métiers et taux de divorces, une étude publiée en Angleterre et relayée par le Telegraph.

En clair, danseurs, chorégraphes, kinésithérapeutes auraient environ 40% de chances de rompre avec leur conjoint, tout comme les nounous et les psychiatres. En revanche, les dentistes et ophtalmologistes n’auraient qu’entre 2 à 7% de chances de connaître une rupture familiale. Selon cette étude, les ingénieurs agronomes seraient les mieux lotis, avec moins de 2% de risques de vivre une séparation ou un divorce. «C’est le corps de métier qui est le plus fidèle», écrit le Telegraph.

L'arroseur arrosé?

«Ce qui est intéressant, c’est que ceux dont le métier est de s’occuper des autres sont les plus exposés au divorce, explique Dai Williams, membre de la Société de Psychologie britannique. Peut-être parce qu’ils passent beaucoup de temps à prendre soin d’autres personnes, et ce, au détriment de leur propre famille. Ou parce qu’ils sont naturellement des personnes sensibles qui sont plus vulnérables dans leur propre relation».

Et vous, qu'en pensez-vous? Vous pensez-vous plus exposé au divorce en fonction de votre métier ou celui de votre conjoint? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous...