Philip Roth annonce la fin prochaine du livre

LITTERATURE L'écrivain américain n'est guère optimiste sur l'avenir de l'édition...

S. C.

— 

 
  — BALTEL/SIPA

Le livre est-il condamné à disparaître? Oui, affirme l’écrivain américain Philip Roth dans une interview accordée au site The Daily Beast. En plein promotion de son nouveau roman The Humbling (L'humiliation en français), il ne cache pas ses doutes quant à l’avenir de l’édition, estimant que le livre aura disparu d’ici 25 ans.

«Je pense que les gens liront toujours mais ils seront moins nombreux, explique-t-il. Le problème, c’est l’imprimé, c’est l’objet même du livre. Lire requiert de la concentration et une certaine dévotion. Si vous lisez un livre en plus de deux semaines, vous ne le lisez pas vraiment.» Et l’écrivain n’est pas rassuré par l’arrivée des livres électroniques. «Le Kindle ne changera rien, ajoute-t-il. Le livre ne peut rivaliser avec l’écran, il ne peut rivaliser ni avec un écran de télé, ni avec un écran d'ordinateur. Avec la multiplication des écrans, le livre ne peut pas s’en sortir».

Tina Brown Asks Philip Roth About the Future of the Novel from The Daily Beast Video on Vimeo.


Et vous, partagez-vous l’analyse de Philippe Roth? Etes-vous prêts à lire sur un livre électronique?