« C'était un peu une chasse au trésor »

— 

Comment résume-t-on la vie d'une légende ?

Miles Davis est un sujet en or parce qu'il a un vrai destin. On peut facilement détacher des périodes dans sa vie, un peu comme pour un peintre. Il a forgé sa mythologie.

Au point d'être mythomane ?

Il a amplifié certains épisodes, comme son histoire avec Juliette Gréco. En réalité, ils n'ont été ensemble que quinze jours. Mais il a entretenu le mythe d'un amour absolu et impossible.

D'où viennent les documents ?

Les héritiers m'ont laissé carte blanche pour fouiller des cartons jamais ouverts. C'était un peu une chasse au trésor. Miles gardait tout. Ses dessins et ses peintures bien sûr, mais aussi les partitions et des notes de studio. Et ses trompettes qui sont entreposées dans un coffre de banque à New York.

Ces découvertes ont-elles modifié votre projet ?

J'avais un parcours en tête que je voulais illustrer avec des objets emblématiques de Miles. C'est vraiment une expo grand public. Et je réserve certaines surprises qui raviront sans aucun doute tous les spécialistes. W