Johnny Hallyday a eu «un petit cancer du colon»

CULTURE Le chanteur, opéré cet été, a fait cette révélation dans une interview...

Avec agence

— 

 
  — B. TESSIER / REUTERS

Hospitalisé début août à l'hôptal américain de Neuilly, Johnny était bien malade. Dans un entretien à l’hebdomadaire Télé Star, le chanteur, qui avait un temps nié avoir subi une opération du côlon, se confie et révèle qu'il a été opéré cet été d'un petit cancer qui a été enlevé.

«Tout va bien maintenant, mais je suis sorti d'une pénible opération, déclare la star dans cette interview dont de larges extraits ont été rapportés dans la presse française samedi matin. «J'ai eu un gros problème. Et aussi surprenant que cela puisse paraître, je dois la vie à Michael Jackson (...) En effet, suite à son décès, les assureurs de ma tournée m'ont demandé de faire un bilan de santé plus complet. A cette occasion, les médecins ont découvert que j'avais un petit cancer sur le côlon. On me l'a enlevé, et c'est fini», raconte Johnny, 66 ans.

En pleine forme au Zénith de Lille

Il s'agissait en fait d'un polype, qui «a été pris à temps, au tout début, donc je n'avais presque rien», précise Johnny. «Mais cela aurait pu devenir plus grave si l'on avait attendu plusieurs mois».

Johnny convient que cet événement a modifié sa façon de voir la vie: «Je me suis rendu compte que certaines choses qui me paraissaient importantes auparavant le sont beaucoup moins aujourd'hui», explique-t-il. «Je me dis qu'il faut vivre dans le présent, être heureux, donner de l'amour à sa famille, prendre le temps de vivre les choses importantes plutôt que de laisser les futilités prendre de l'importance et votre temps», ajoute la star.

Un été pourri

Après deux mois de vacances marqués par une hospitalisation pour un bilan de santé à la demande des assurances, Johnny Hallyday a retrouvé la scène, vendredi à Lille, pour la deuxième partie de sa tournée présentée comme la dernière et qui s'achèvera à Paris-Bercy en février.

Après cet été «noir», marqué par de nombreuses rumeurs de maladie et une chute sur un bateau, où il s'était «démis une hanche», le chanteur est apparu vendredi soir en pleine forme. «On a fait une longue route ensemble, je vous dis merci et je ne vous oublierai jamais. Je vous aime», a-t-il lancé aux 7.000 spectateurs du Zénith.

«Il n'a pas été piégé»

«L'interview que nous publions a été enregistrée et est parfaitement avérée», assure la directrice de la rédaction de Télé Star, jointe par l'AFP samedi matin. Elle s'est déroulée «à Toronto le 15 septembre». L'enregistrement a été réalisé lors d'une interview à la presse canadienne dans le cadre de la promotion du film «Vengeance» de Johnnie To, dans lequel joue la star française. Selon l'hebdomadaire, le chanteur était «au courant de la présence du magnétophone et n'a pas été piégé». L'entourage du chanteur n'a pas souhaité commenter l'information.

Le cancer colorectal est le troisième cancer le plus fréquent (37.400 nouveaux cas chaque année) en France après ceux du sein et de la prostate. Diagnostiqué et traité à un stade précoce, il guérit dans neuf cas sur dix. Il représente la deuxième cause de mortalité par cancer après celui du poumon, avec près de 17.000 décès par an.