Les secrets dévoilés d'un tableau de Titien

— 

Fruit d'une expérimentation menée dans un laboratoire à Tokyo, le Louvre présente une installation multimédia qui permet de « pénétrer » l'un des chefs-d'oeuvre de Titien, La Vierge au lapin. A côté d'un écran tactile, grâce auquel on peut zoomer sur différentes parties du tableau, une cabine accueille les visiteurs (un par un, sinon le système disjoncte). Plus on progresse à l'intérieur et plus on s'enfonce dans les arrière-plans du tableau qui défilent sur les trois murs de la cabine. Bien sûr, on peut à tout moment en sortir pour aller observer l'original. Si le procédé dévoile aux néophytes l'importance de l'arrière-plan et du jeu des lumières, il laissera les spécialistes sur leur faim. La projection vidéo ne rend pas justice à la précision du trait et à la texture des couleurs de Titien.

Placé dans la salle 17, dite du « tableau du mois », l'installation est convaincante, malgré tout, car appliquée à une toile dont les différents niveaux de lecture se détachent clairement. On rêve qu'un procédé identique soit appliqué à des tableaux plus complexes... Pourquoi pas La Vierge du chancelier Rolin de Jan Van Eyck, située à deux pas de la salle 17 dont la science et la précision des arrière-plans restent inégalées ? Malgré ses défauts, la technologie testée sur le tableau de Titien fait ainsi renaître le rêve et le désir. En cela, c'est un succès retentissant. W

B. C.