Kanye West s'affiche (encore) aux MTV video music awards

MUSIQUE Retrouvez les temps forts de la cérémonie en vidéo...

Sandrine Cochard
— 
 
  — Gary Hershorn / Reuters

Les MTV video music awards se sont achevé dimanche soir, au mythique Radio City Music Hall de New York. Revivez ci-dessous les meilleurs moments du show.
 
Hommage à Michael Jackson

 
La cérémonie s’est ouverte sur un discours de Madonna en souvenir du chanteur, mort le 25 juin dernier. Tout le long de son intervention, la star a pointé les similitudes entre sa vie et celle du roi de la pop. «Michael Jackson est né en août 1958. Moi aussi. Michael Jackson a grandi dans la banlieue du Midwest. Moi aussi. Michael Jackson avait huit frères et sœurs. Moi aussi», a-t-elle déclaré. Et de filer la comparaison: «Quand Michael Jackson a eu 6 ans, il est devenu une superstar et peut-être l'enfant le plus apprécié au monde. Quand j'avais 6 ans, ma mère est morte. Je n'ai jamais eu de mère, mais il n'a jamais eu d'enfance. Et quand vous manquez de quelque chose, on devient obsédé par celle-ci. J'ai passé mon enfance à la recherche de ma mère. Mais comment voulez-vous recréer votre enfance, quand vous le monde entier vous regarde pendant toute votre vie?»
 

 
L'hommage s’est poursuivi avec la projection d’extraits des clips de «Thriller», «Bad» et «Smooth Criminal» sur un écran géant. Puis Janet Jackson est entrée en scène, interprétant la chanson «Scream», qu'elle avait chantée en duo avec son frère.
 

 
Kanye West provoque un nouveau scandale
 
Lors de la cérémonie de remise des prix, qui récompensent les meilleurs clips de l’année, le rappeur a tout bonnement interrompu le discours de remerciement de la jeune chanteuse américaine Taylor Swift, qui venait de recevoir le trophée du meilleur clip pour une artiste féminine. «Je suis vraiment très content pour vous mais Beyoncé a réalisé l’une des meilleures vidéos de tous les temps», a-t-il tranché, sans rire, devant un parterre de stars médusées. Même Beyoncé a eu du mal à cacher son embarras. Après cette intervention courte mais très remarquée, et copieusement sifflée par le public, le rappeur a repassé le micro à Taylor Swift, 19 ans, restée muette sous le choc.
 

 
Le rappeur s’est excusé dès lundi matin pour son comportement. En 2007 déjà, Kanye West avait provoqué un esclandre lorsque le groupe Justice avait raflé le titre du meilleur clip de l’année pour lequel il concourrait. Le rappeur était alors monté sur scène pour dire tout le bien qu’il pensait de ce choix.

>> Retrouvez en images les meilleurs moments de la cérémonie
 
Beyoncé a la classe
 
Placée malgré elle au centre de la polémique lancée par Kanye West, la chanteuse s’est appliquée à prendre ses distances avec le coup de sang du rappeur. Appelée sur scène pour recevoir le prix du clip de l’année – le plus prestigieux de la cérémonie – pour son titre «Single Ladies», Beyoncé a rappelé Taylor Swift pour que celle-ci termine son discours. «Je me souviens du premier prix gagné avec les Destiny’s Child, c’était l’un des moments les plus excitants de ma vie. C’est pourquoi j’aimerais que Taylor revienne sur scène pour vivre ce moment», a expliqué Beyoncé. La jeune chanteuse brimée a donc enfin pu s’exprimer. Un joli pied de nez à Kanye.
 


PALMARES

A retenir cette année, l’émergence de Lady Gaga (qui rafle 3 prix dont celui de la nouvelle artiste), le retour d’Eminem (meilleur clip hip-hop pour «We made you»), de Britney (meilleur clip pop pour «Womanizer») et de Green Day (3 récompenses dont celle du meilleur clip rock pour «21 guns»). Pour l’intégralité de la liste des gagnants, cliquez ici.