« Il est le Beatles du funk à lui tout seul »

Recueilli par Karine Papillaud

— 

F. SURUN / TENDANCE FLOUE

Cinquante ans dans la peau de Michael Jackson (Grasset) est-il un livre de fan ou un coup de pub ?

Yann Moix : C'est une question qu'on ne m'a curieusement pas posée pour mon précédent livre, Mort et vie d'Edith Stein... Oui, c'est un livre opportuniste. Etant donné le contexte de sa sortie, personne ne me croirait si je soutenais le contraire ! Mais je n'ai pas écrit ce livre pour faire « un coup » : cela fait belle lurette que je n'ai plus besoin d'argent, ni de faire parler de moi. Ma démarche est d'ordre littéraire et intellectuel.

Psycho, socio, philo : comment qualifier ce livre ?

C'est un travail de journaliste traduit par un romancier, qui consiste à réagir à un sujet saisi dans son actualité et le traiter tel que je le vois rarement dans la presse. Tout le monde a écrit la même chose à toute vitesse sur Michael Jackson sans jamais expliquer vraiment qui il était. J'écrirai désormais de plus en plus ainsi, puisque le roman ne m'intéresse plus.

Pour vous, Michael Jackson ne pouvait pas être pédophile. Pourquoi ?

Un enfant ne viole pas un autre enfant. Si un enfant peut en désirer un autre, c'est au nom d'une sexualité d'enfant. Un pédophile doit absolument être un adulte, pour rassurer l'enfant et lui imposer sa domination. Michael Jackson n'a jamais été un adulte, c'est ce que j'explique dans le livre.

Quels souvenirs gardez-vous de lui ?

C'est impossible de ne pas répondre des banalités à cette question. Je l'ai beaucoup écouté. Il est le Beatles du funk à lui tout seul. De même que je préfère Beethoven à Mozart et Johnny « Guitar » Watson à Michael Jackson, il n'empêche que ce sont Mozart et Jackson dont la musique coule de source. C'est peut-être aussi grâce à eux qu'on préfère les autres.

Avez-vous vraiment écrit un livre sur Michael Jackson, ou le secret du livre est-il à chercher ailleurs ?

J'aurais pu l'intituler Edith Stein, tome 2. Ce livre est un traité sur l'enfance, avec Michael Jackson pour sujet. En tout cas, c'est ce que j'ai tenté de faire. W