L'été se termine, il vous reste 15 jours pour lire un bon livre

CULTURE La rédaction de 20minutes.fr a sélectionné pour vous des livres drôles, sombres ou émouvants...

20minutes.fr

— 

 
  — MANIN/SIPA

L’été est toujours une période propice à la lecture et le mois de juillet n’a pas dérogé à cette règle. Selon le classement des ventes IPSOS/Livres Hebdo pour le mois de Juillet, publié vendredi, Marc Levy et Guillaume Musso restent toujours les auteurs préférés des Français puisque leurs livres Le premier jour et Que serais-je sans toi sont en tête des meilleures ventes.

Pensant à celles et ceux qui veulent profiter du calme de ces dernières semaines de trêve estivale, la rédaction de 20minutes.fr a sélectionné des livres drôles, sombres ou émouvants, à lire peinard sur sa serviette.

Le Club des policiers yiddish
de Michael Chabon

Ce polar est un petit sommet d'humour sombre prenant l’Histoire à contre-pied. Au lieu d’avoir été autorisés à créer l’Etat d’Israël après la Seconde guerre mondiale, les Juifs rescapés de l’Holocauste trouvent refuge en Alaska, prêté par les Etats-Unis. L’histoire démarre alors qu’il ne reste que 6 mois avant la rétrocession de la province…

Le dernier des Weynfeldt
de Martin Suter

Adrian Weynfeldt est un expert en art et le dernier descendant d'une richissime famille suisse. Il mène une existence sans fausses notes au sein de la grande société zurichoise. Un soir, il se laisse pourtant charmer par une jeune femme qui s'invite à passer la nuit chez lui…

Firmin de Sam Savage

Boston dans les années 1960. Dans les caves d'une librairie d'occasion en faillite un rat, prénommé Firmin, est épris de littérature et se rêve en grand auteur. Ses fantasmes de passion hollywoodienne, d'amitié virile et de gloire littéraire devront affronter la dure réalité des tractopelles dans un quartier en pleine réhabilitation…

Le sumo qui ne pouvait pas grossir
d’Eric-Emmanuel Schmitt

Jun a 15 ans. Orphelin d'un père qui s'est suicidé, il a fui sa mère, un "Ange", qui aime tout le monde, plus que lui... Devenu vendeur à la sauvette de romans-photos dans les rues de Tokyo sa route croise celle d'un vieillard qui voit en lui "un gros"et l’initiera à un sport légendaire…

Le magasin des suicides de Jean Teulé

La famille Tuvache vend depuis dix générations tous les accessoires indispensables pour bien réussir son suicide. Mais voilà que le petit dernier, Alan, se met à sourire aux clients. Les parents sont désespérés. Alors que leurs deux autres bambins sont dépressifs et tristes, le cadet va devenir leur pire adversaire...

D’autres vies que la mienne d’Emmanuel Carrère

Deux histoires vraies racontées avec sensibilité par l’auteur. Celle de la perte d’un enfant, lors du tsunami en 2004, et celle de la perte d’une épouse et mère de famille, six mois plus tard. Un livre bouleversant qui habite encore le lecteur après la dernière page.

24h de la vie d’une femme de Stefan Zweig

Ce roman fulgurant d’une centaine de pages explore les passions impossibles à tempérer. Ou comment, en 24h, toute femme peut renoncer à tous ses principes et oublier celle qu’elle est pour suivre un inconnu.

Débat: et vous, quel livre avez-vous lu ou lisez-vous cet été?