«Mandela day»: Carla Bruni-Sarkozy chante deux chansons

HOMMAGE C'était sa première prestation sur scène depuis son mariage...

Avec agence

— 

Carla Bruni-Sarkozy lors du concert en hommage à Nelson Mandela le 18 juillet 2009 à New York.
Carla Bruni-Sarkozy lors du concert en hommage à Nelson Mandela le 18 juillet 2009 à New York. — REUTERS

Le grand concert caritatif en l'honneur de Nelson Mandela a fait salle comble samedi soir à New York, où un public conquis a chaleureusement applaudi les artistes venus honorer l'ex-président sud-africain pour ses 91 ans, dont la Première dame de France Carla Bruni-Sarkozy.

Une kyrielle de musiciens, américains et africains pour la plupart, se sont succédés sur la scène de la mythique salle art déco du Radio City Hall, en plein coeur de Manhattan. Le concert a fini sur le «Happy Birthday» de Stevie Wonder, entonné en choeur par la plupart des artistes qui sont remontés sur scène pour cet hymne final à Nelson Mandela

«Quelqu’un m’a dit»


Carla Bruni-Sarkozy a interprété deux chansons en duo avec Dave Stewart, l'ex-Eurythmics, accompagnée de sa guitare et d'une soliste au violon.

L'ancien mannequin, dont c'était la première prestation en public depuis qu'elle a épousé Nicolas Sarkozy, était «excitée» avant le show. Elle a interprété son titre phare «Quelqu'un m'a dit», et un classique de Bob Dylan, «Blowin’ in the wind». S'exprimant en anglais, elle a présenté sa chanson comme «une petite chanson française, très bien pour danser, et très bien pour rêver».


Le duo a été applaudi chaleureusement par le public, et encore plus le président Sarkozy, qui a suivi depuis la salle, avec une admiration et une joie non dissimulées, la prestation de son épouse.

Message vidéo de Nelson Mandela et d'Obama

Le concert du «Mandela Day» a clôturé une semaine de célébrations en l'honneur du héros de la lutte contre l'apartheid. Mais le prix Nobel de la paix, de santé fragile, n'avait pas fait le déplacement. Un message vidéo a été diffusé pendant le concert, dans lequel il a remercié le public et les artistes. Dans une autre allocution vidéo qui a été copieusement applaudie, le président américain Barack Obama a lui aussi souhaité un «bon anniversaire» à Nelson Mandela.