Orelsan déprogrammé des Francos

MUSIQUE Le rappeur continue à faire les frais de la polémique de ce printemps...

AA avec agence

— 

Orelsan dans les locaux de 20minutes.fr
Orelsan dans les locaux de 20minutes.fr — DR

Orelsan n’a pas fini de pâtir de sa chanson «Sale pute», laquelle avait suscité une levée de boucliers au printemps. Les Francofolies de la Rochelle, qui démarrent le 10 juillet, ont décidé de déprogrammer le rappeur.

La direction du festival a pris cette décision en raison de la «pression d'associations» se disant prêtes à manifester si son concert n’était pas annulé. «Ségolène Royal, présidente de la région Poitou-Charentes, serait même directement intervenue sur la question», ajoute «Le Parisien». Pourtant, la direction fait valoir qu’«Orelsan, artistiquement, correspondait aux attentes du festival».

«Je suis la mauvaise cible»


Un peu plus tôt dans l’année, le Festival de Bourges avait maintenu l’artiste dans sa programmation, bien que la Région Centre ait retiré sa subvention.

Interviewé par 20minutes.fr en avril, Orelsan avait affirmé que «”Sale pute” était une fiction, et pas du tout un appel à la maltraitance envers les femmes. C’est une vieille chanson, que je ne chante plus sur scène depuis six mois, que j’ai également retiré de mon MySpace. La misogynie, la violence, ce sont des sujets graves, qu’il faut combattre sur le terrain, pas en s’en prenant à des artistes. Je suis la mauvaise cible.»