Mort de Michael Jackson: le 11-Septembre de la pop culture

ICONE Le monde entier pleure la star, qui a marqué plusieurs générations...

Catherine Fournier

— 

L'hommage des fans autour de l'étoile de Michael Jackson sur Hollywood Boulevard à Los Angeles, après la mort du chanteur, le 26 juin 2009.
L'hommage des fans autour de l'étoile de Michael Jackson sur Hollywood Boulevard à Los Angeles, après la mort du chanteur, le 26 juin 2009. — P. Berry/20minutes.fr

Programmes bouleversés, audiences pulvérisées, serveurs Internet en rade, hommages unanimes, rassemblements spontanés... La mort de Michael Jackson, annoncée dans la nuit de jeudi à vendredi, est sans conteste le 11-Septembre de la pop culture. La disparition d'un mythe des années 80, qui a marqué à lui seul plusieurs générations dans le monde entier, ne pouvait que susciter une émotion instantanée et largement partagée. 

A commencer sur 20minutes.fr Les internautes ont suivi toute la nuit la couverture des événements en direct et en une demi-journée, 1.000 commentaires ont été postés en hommage à la star défunte. Le site d'informations people américain TMZ, le premier à annoncer la mort du chanteur, a été submergé par l'afflux de connexions, disparaissant à plusieurs reprises. 

15% des tweets

La plateforme de micro-blogging Twitter a elle aussi croulé sous les tweets, doublant son trafic. Selon Tech crunch, le site a même retiré l’option recherche pour éviter un bug. La page d'accueil de Google News a elle aussi quelque peu «souffert», des millions de personnes cherchant la même chose au même moment...

Au total, 15% des «tweets» mentionnaient jeudi soir Michael Jackson, alors que l'Iran, longtemps en tête ces derniers jours des sujets les plus twittés, n'a jamais dépassé 5%, indique le «New York Times», citant un développeur du site. Facebook n'est pas en reste, qui a vu le nombre de mises à jour des statuts d'internautes tripler pendant l'heure qui a suivi l'annonce du décès. 

Mieux qu'Obama

Grosse affluence, également, du côté des médias en ligne. Le site du «Los Angeles Times» a failli tomber en rade, comptabilisant plus de 2,3 millions de pages vues en une seule heure, plus que durant n'importe quelle heure de la journée de l'élection de Barack Obama. La fréquentation du site de la BBC a quant à elle fait un bon de 48%. Au total, le trafic vers les sites d'informations du monde entier a progressé de 50%, selon Akamai, cité par le figaro.fr. 

Il faut dire que pas un seul média n'est passé à côté de l'événement du jour. Même le «Wall Street Journal» a fait sa une sur la mort du roi de la pop. Les télés étaient bien sûr également au rendez-vous, rassemblant des milliers de fans devant des images diffusées en boucle. En France,iTélé a cassé son antenne à l’annonce de l’hospitalisation de Michael Jackson (23h30) et suivi minute par minute l’évolution de la situation tout au long de la nuit puis de la journée. Les radios sont aussi sur le pont, bousculant leurs grilles, comme NRJ ou RTL, afin de rendre hommage au chanteur ce vendredi. (>> les programmes consacrés à Michael Jackson sur les télés et les radios, c'est ici)

Moon-walk géant

Le monde entier résonne des tubes de l'idole. Les quinze premières places du classement des disques les plus vendus sur amazon.com sont d'ailleurs trustées par Bambi. En tête, la réédition de «Thriller», sortie en 2008, suivi de «Off the Wall» (1979) et «Bad» (1987). Idem sur amazon.fr, où les dix premières places sont occupées par MJ, avec en première position l'album original de «Thriller» suivi de «Bad» et du coffret «The Collection», contenant 5 albums.

Que ce soit Madonna, le gouvernement japonais, Frédéric Mitterrand ou la Fondation Nelson Mandela, les hommages se succèdent et sont unanimes, préférant mettre entre parenthèses les controverses sur la vie privée de Michael Jackson. Des milliers de fans se sont quant à eux rassemblés spontanément à Los Angeles et New York dès l'annonce du décès, arborant déjà des tee-shirts du chanteur défunt (>> pour lire les reportages de nos correspondants, c'est ici, et ). Et ce n'est pas fini. Aux Etats-Unis, comme en Europe ou Asie, rendez-vous est pris, tout au long du week-end, pour dire adieu à MJ. A Paris, un rassemblement est prévu ce vendredi à 19h à Notre-Dame et samedi, un moon-walk géant sera organisé rue Oberkampf (11e arrondissement).

 
Que retiendrez-vous ? Ses tubes cultes, de Thriller à Billie Jean? Ses clips révolutionnaires? Le moonwalk? Ses concerts ? Ou bien la déchéance, les transformations physiques et les multiples procès?

Dites-le nous dans les commentaires ici