Mort de Michael Jackson: à Times Square, le temps s'est arrêté

REPORTAGE Aux pieds des écrans géants, les gens sont sous le choc et célèbrent la musique du King de la pop...

Laure Guilbault

— 

 A Times Square (New York), après l'annonce de la mort de Michael Jacskon le 25 juin 2009.
 A Times Square (New York), après l'annonce de la mort de Michael Jacskon le 25 juin 2009. — LAURE GUILBAULT/ 20 MINUTES

Ce chauffeur de pousse-pousse pour touristes a tout de suite appris la nouvelle: il lui a suffit de lever le nez sur les écrans géants de Times Square. Devenue une zone piétonne depuis un mois, l’artère la plus passante de New York s’est transformée en «newsroom» après la mort de Michael Jackson.

Choqués
Assis dans les chaises longues qui caractérisent désormais Times Square, les touristes ont pu regarder les écrans démesurés et les bandeaux lumineux branchés sur les grands networks comme ABC News. Ce policier posté là raconte qu’il en a avalé son sandwich de travers quand il a vu la nouvelle.

«Michael Jackson était l’homme le plus célèbre du monde», répète à tue-tête un crieur de rue. Faisant la réclame pour une comédie qui se joue à Broadway, il a mis de côté son discours habituel et a saisi l’opportunité de la mort du King du pop pour appâter le chaland. «Je suis blessé», dit un Américain dans la trentaine. «J’ai grandi avec lui mais c’est la vie. Il n’était ni le pape, ni Jésus».

Rassemblements spontanés
Les fans n’ont pas encore eu le temps de se mobiliser. Au coin de la 42e Rue et 7e avenue, un groupe de personnes s’est formé avec bougies et pancartes. Il s’agit d’une manifestation de soutien pour l’Iran. Dans la soirée, la page d’accueil d’un site de fans est toujours sur le compte à rebours pour le concert de Londres prévu en Juillet. On assiste néanmoins à des rassemblements spontanés à l’Apollo Theater, une scène mythique d’Harlem où Michael Jackson a fait ses débuts. Ce serveur de bar affirme : «J’imagine qu’il y aura aussi des quelque chose à Central Park ; commme pour la mort de John Lennon».

Place à la musique
Un bus de touristes à deux étages passe Billie Jean à fond. A Tasti D-Lite, une chaîne de yoghourts glacés, on a poussé le volume de la radio qui diffuse les chansons de Michel Jackson. Dans les pubs, Michael Jackson a éclipsé le match de football. Un agent de la patrouille de sécurité regrette de devoir travailler ce soir: «Dans les clubs new yorkais, ce sera ‘Thriller’ toute la nuit».