Vacances à bon port

Stéphane Leblanc

— 

Sorti pour la première fois en 1953, le film fait son grand retour au cinéma le 1er juillet.
Sorti pour la première fois en 1953, le film fait son grand retour au cinéma le 1er juillet. — DR

C'est un fait : Les Vacances de Monsieur Hulot

ne se déroule pas à La Rochelle, mais en Bretagne. Ça n'empêche pas le film de Jacques Tati d'y faire escale, quelques semaines après le Festival de Cannes et avant sa sortie nationale.

« Dans une version restaurée qui n'aurait jamais vu le jour sans le concours de fondations privées », avait insisté Macha Makeïeff quand elle nous avait présenté son exposition Tati à la Cinémathèque française. Trois cent mille euros ont en effet été nécessaires pour remettre ce film en état. Non seulement pour que le film soit vu dans les festivals de cinéma, mais aussi pour ressortir en salle le 1er juillet. C'était la condition imposée par un des mécènes. Ce qui est amusant, c'est que l'affiche du film représente la longue silhouette de l'acteur dessinée avec une pipe au bec... Et comme c'est à Macha Makeïeff que l'on doit le petit moulin à vent, en forme de clin d'oeil, qui remplace la pipe sur l'affiche de l'expo destinée au métro parisien, on lui suggère cette fois un objet culte du film : la raquette de tennis, le canoë, la cabine de bain... W