Les trésors de la vente aux enchères Kenzo

CULTURE Le célèbre couturier se sépare de sa maison parisienne et des objets d'art qui l'agrémentaient. Coup d'œil sur les pièces à ne pas rater...

Sa. C.

— 

 
  — Drouot

Après la vente Pierre Bergé - Yves Saint-Laurent et celle de l’acteur Jean Marais et de son compagnon Jean Cocteau, c’est au tour du couturier Kenzo de vendre sa collection d'objets d'arts. La vente aura lieu mardi et mercredi, chez Drouot. Dès ce lundi, les curieux pourront se presser dans la maison d’enchères pour admirer les lots proposés. Coup d’œil sur les cinq objets à ne pas rater.
 
Lot n°10: Un bodhisattva du Gandhâra
Cette sculpture de 85 cm date du 5e siècle et représente un personnage clé du bouddhisme. Un «bodhisattva» est un être qui a renoncé à l'état de buddha, donc au cycle des réincarnations, pour revenir sauver toutes les créatures dans la souffrance. Le lot est estimé entre 35.000 et 45.000 euros.
 
Lot n°12: Un buddha de l'ancien royaume de Pagan
Cette pièce rare du 11e siècle est estimée entre 60.000 et 80.000 euros. Elle est issue de l’ancien royaume de Pagan, fondé au 11e siècle et anéanti en 1287, du roi Anawrahta qui unifia la Birmanie en fondant le premier empire birman.
 
Lot n°101: Un cheval de bois de l'époque Han
Composé de l'assemblage de huit pièces de bois, ce cheval appartient à un style caractéristique des tombeaux du Nord-Ouest de la Chine. Vieux de 2.000 ans, il est estimé entre 80.000 et 100.000 euros et promet d’être l’un des temps forts de la vente.

>> Les photos de quelques objets mis en vente ici >>
 
Lot n°140: Figurines funéraires
Ce couple de figurines en bois appartient au 4e ou 3e siècle avant notre ère et sont estimées entre 40.000 et 60.000 euros. Elles sont recouvertes de pièces de soie brodées d'animaux mythiques.
 
Lot n°162 à 167 Les laques Negoro

Cette vaisselle en bois recouverte de laque rouge appartenait à des moines zen du 16e siècle. Habituellement, elle est visible uniquement dans des musées. Les estimations vont de 2.000 à 25.000 euros par pièce.
 
Par ailleurs, la vente comprendra également des sculptures khmères, une collection de kimonos, un prototype de paravent réalisé par Kenzo pour Baccarat, des parures océaniennes, des céramiques japonaises contemporaines et des statuettes kachinas d'Amérique dont certaines ont appartenu à l'écrivain André Breton.