conteur sur la route

Karine Papillaud

— 

Le festival Etonnants Voyageurs a fêté

ce week-end son vingtième anniversaire

sous le mot d'ordre : « Monde en crise, besoin de fictions ». Deux cents auteurs, réalisateurs et photographes ont participé à quelque trois cents rencontres et débats. Et les lecteurs dans tout ça ? On en a compté 60 000, dont un voyageur vraiment étonnant. Marc Roger, lecteur public, a choisi le festival pour donner le départ à une tournée de lectures qui le conduira jusqu'à Bamako. Il traversera la France, l'Espagne, le Maroc, la Mauritanie, et le Mali. Un vo­yage d'un an, à pied, avec son âne Babel, rien que pour le plaisir de partager. « Je pars seul mais je marche souvent accompagné », s'amuse ce conteur singulier, rejoint régulièrement par des groupes de marcheurs durant ses périples. Pour sa précédente randonnée littéraire, Marc Roger avait fait le tour de la Méditerranée. Son nouveau voyage pédestre devrait durer un an, et tout a été minutieusement planifié depuis quatre ans. « J'emporte un kilo de cahiers remplis de textes, soit vingt à trente heures de lectures. Les enfants des écoles que je visiterai ont reçu les textes il y a plusieurs mois. Ce sont eux qui assureront la traduction à leurs aînés, sur les places des villages non francophones. » A travers son site, saintmalobamako.net, Marc Roger reste en contact avec tous ceux qui, de loin, suivront son aventure. W