11.000 euros pour un disque d'or d'Alain Bashung

MUSIQUE Trois disques d'or du chanteur disparu ont été vendus mercredi aux enchères, dépassant les estimations...

Avec agence

— 

Le monde de la musique et de la politique tire son chapeau au "poète excentrique" et "au plus grand" des chanteurs au lendemain de la mort d'Alain Bashung, musicien exigeant mais aussi populaire grâce à des tubes comme +Gaby+ ou +Vertige de l'Amour+.
Le monde de la musique et de la politique tire son chapeau au "poète excentrique" et "au plus grand" des chanteurs au lendemain de la mort d'Alain Bashung, musicien exigeant mais aussi populaire grâce à des tubes comme +Gaby+ ou +Vertige de l'Amour+. — Boris Horvat AFP/Archives

Alain Bashung fait encore rêver. Trois disques d'or du chanteur, disparu en mars, ont été vendus aux enchères mercredi, l'hôtel de ventes parisien. Le premier lot, le disque du 45 tours «Gaby oh Gaby», daté de novembre 1980, était estimé à 2.000/2.500 euros. Il est finalement parti à 3.717 euros. Le deuxième lot était un encadrement qui réunissait les disques d'or du 45 tours «Vertige de l'amour» et de l'album «Pizza» (avril 1981). Estimé à 4.000/5.000 euros, il s’est vendu 11.153 euros. Les objets ne provenaient pas de la succession d'Alain Bashung, mais d'un particulier à qui le chanteur les avait donnés.
 
Alain Bashung, figure incontournable de la scène musicale française, est mort le 14 mars à 61 ans des suites d'un cancer du poumon.