— KOTE RODRIGO/EPA/SIPA

BRESIL

Faute d'acheteurs, les voleurs rendent trois tableaux

Ils les avaient dérobés dimanche à une riche collectionneuse brésilienne...

Avoir potentiellement 1,7 million de dollars (1,25 million d’euros), ce n’est pas les avoir réellement dans la poche. Des voleurs qui avaient dérobé dimanche trois tableaux de cette valeur l’ont appris à leurs dépens.
 
Espérant écouler discrètement leur marchandise illégalement acquise chez une riche collectionneuse de Sao Paulo, les malfrats n’ont pas trouvé preneur pour les trois tableaux signés des peintres brésiliens Candido Portinari et Tarsila do Amaral. La faute à la crise? L’histoire ne le dit pas. En revanche, les voleurs ont dû se résigner à rendre leur prise.
 
Ils ont donc choisi d’appeler la chaîne de TV Record avant de déposer les œuvres devant le siège et de prendre la poudre d’escampette. «Les oeuvres ont déjà été authentifiées par des experts et un représentant de la famille Maksoud (propriétaire des tableaux) et sont en parfait état», a déclaré le commissaire de police Mario Palumbo Junior à la presse. Vous avez dit «losers»?