Six trésors à découvrir sur la Bibliothèque numérique mondiale

CULTURE Un site gratuit propose des documents de grandes bibliothèques. Florilège...

AA

— 

Capture d'écran de la page d'accueil de la Bibliothèque numérique mondiale
Capture d'écran de la page d'accueil de la Bibliothèque numérique mondiale — DR

Top départ pour le lancement de la Bibliothèque numérique mondiale (BNM). Il s'agit d'un site Web gratuit, accessible sur www.wdl.org, qui propose une sélection de documents issus des grandes bibliothèques de différents pays du monde, et dont la navigation est accessible en sept langues - anglais, arabe, chinois, espagnol, français, portugais et russe.
 
20minutes.fr vous livre les six pépites à ne pas rater parmi les 1.250 documents, pas toujours très sexy, que compte cette nouvelle bibliothèque en ligne.
 
1. Une séquence des frères Lumière
Ce petit film d’une dizaine de minutes date de 1896. «Il s’agit de courts métrages réalisés par les frères Lumière décrivant deux manifestations traditionnelles à Séville, en Espagne, telles qu'elles se déroulaient dans les dernières années du 19ème siècle: la Semaine Sainte et la tauromachie», est-il expliqué. D’accord, c’est muet et en noir et blanc, mais c’est quand même fascinant.
 
2. Le graphique du Gulf Stream
Ca nous change des Google Maps, mais c’est bel et bien une carte. Gravée dans les années 1790, elle montrait déjà le courant circulant entre le continent américain et la péninsule ibérique.

3. Une course de chèvres

L’Angleterre fait courir des chiens, la France des chevaux, mais sur ce cliché pris à Trinité-et-Tobago en 1980, il s’agit d’une course de chèvres. «Dans le sport de la course de chèvres, les jockeys courent derrière les chèvres pour les presser, faisant de la course un test d'endurance et de vitesse tant pour l'animal que pour l'homme».

4. La déclaration d'indépendance américaine
Ceci est la première version imprimée de la Déclaration d'indépendance américaine par rapport à la Grande-Bretagne. Un manuscrit qui date du 7 juin 1776 (avant sa proclamation, le 4 juillet 1776).

5. La Marseillaise en son
L’hymne tel qu’il avait été enregistré en 1898, à une époque où capter un son (et le restituer) était sacrément complexe. Explications: «En 1893, Henri Lioret, horloger de métier, a mis au point un cylindre conique de celluloïd monté sur un cadre en laiton capable d'enregistrer du son. Les premiers de ces cylindres, appelés "anneaux de serviette", ont été utilisés presque exclusivement dans des poupées parlantes; mais Lioret a augmenté ensuite la taille des anneaux, ce qui a permis l'utilisation pour l'enregistrement et la relecture du son.»
 
6. Le manuscrit de la «Bible du diable»
Ca n’a l’air de rien, mais ce manuscrit date du 13è siècle. Aussi appelé «Codex Gigas», il provient de la Bohême, l'un des territoires tchèques historiques. Sa particularité? Sa représentation saisissante en pleine page du diable.