Eric Zemmour dépose plainte contre le rappeur Youssoupha

CULTURE Il se dit l'objet d'injures publiques...

AA

— 

© L. DENIS / France 2

Le journaliste Eric Zemmour a déposé plainte pour menaces de crimes et injure publique contre le rappeur Youssoupha. Celui-ci appelait dans une de ses chansons diffusée sur le Net à faire «taire ce con d'Eric Zemmour». Dans «A force de le dire» (à écouter ici), le rappeur scande: «A force de juger nos gueules, les gens le savent, qu'à la télé souvent les chroniqueurs diabolisent les banlieusards, chaque fois que ça pète on dit qu'c'est nous (...)».

Rappeurs incriminés en série


Dans une tribune publiée dans «le Monde» et intitulée «Ces artistes fantômes que sont les rappeurs français», Youssoupha, 29 ans, s'est défendu: «Le faire taire ? Il faut l'entendre dans le sens le plus élémentaire: le remettre à sa place, le mettre face à ses contradictions», écrit-il à propos du journaliste. Il insiste, faisant allusion à la polémique qui a touché le rappeur Orelsan avant lui: «Encore une fois, un rappeur est placé au centre de la polémique. Il faudra le clouer au pilori ou le faire passer à la barre. C'est seulement à cette condition que l'ordre social, médiatique et surtout moral retrouvera son harmonie. Cette fois-ci, la foudre m'a choisi.»

La plainte de Zemmour a été déposée le 25 mars, selon une source judiciaire, selon qui aucune enquête n'avait été ouverte mardi matin.