Un pirate prend le printemps à l'abordage

FESTIVAL La 33e édition du printemps de Bourges débute ce soir et se terminera dimanche...

Benjamin Chapon

— 

La chanteuse Coeur de pirate
La chanteuse Coeur de pirate — no credit

Il faut avoir le coeur solidement amarré ailleurs pour ne pas tomber instantanément sous le charme de Coeur de ­Pirate. Derrière ce pseudonyme de flibustière et une bouille de moussaillon se cache Béatrice Martin, jeune (20 ans) chanteuse québécoise.

Sa venue au ­Printemps de Bourges, opportunément concomitante avec la sortie de son premier album éponyme, sera l'un des événements à suivre de près. Voilà bien la force du festival berrichon, qui passionne moins par sa collection de têtes d'affiche - Ben Harper ce soir, puis Bénabar, Anaïs, Keziah Jones... jusqu'à dimanche - que par la possibilité de voir sur scène les découvertes des derniers mois.

Un coeur à l'ouvrage

«Je me rends bien compte que j'ai quelque chose à prouver ici, affirme Béatrice Martin. Au Québec, je suis déjà un peu connue et là, je dois tout reprendre de zéro. Surtout que je serai seule au piano.» Il y a fort à parier que le public français craquera face aux chansons émouvantes et drôles de Coeur de Pirate. Ses histoires d'amours et de tendresses, qui côtoient des souvenirs plus sombres d'amitié brisée, la jolie blonde aux bras tatoués les chante avec une voix désarmante de facilité mélodique et un accent charmant. « Je n'écrirai jamais à la française, mais je ne pense pas que je chante avec un accent», martèle Béatrice Martin... en prononçant les «an» à sa façon. Passons... L'essentiel est dans les textes, autobiographiques, paraît-il. «Ce sont mes souvenirs d'ado. A ce moment de ta vie, tu ressens les choses à la puissance mille, c'est fatigant mais tellement beau.»

Repérée en 2007 avec deux titres posés sur son MySpace intitulé Coeur de Pirate, la chanteuse bluffe une maison de disques en prétendant avoir une bonne dizaine de chansons prêtes. « J'ai composé l'album en une quinzaine de jours. Je compose vite et je garde souvent le premier jet. Mais j'ai peur de perdre cette facilité comme j'ai perdu un certain romantisme en sortant de l'adolescence. » En attendant, l'horizon est dégagé pour Coeur de Pirate.