Un timbre Aimé Césaire

HOMMAGE Deux millions seront mis en vente à partir du 21 avril...

Avec agence

— 

Aimé Césaire fut, avec le Sénégalais Léopold Sédar Senghor et le Guyanais Léon-Gontran Damas, l'un des chantres du courant de la "Négritude".
Aimé Césaire fut, avec le Sénégalais Léopold Sédar Senghor et le Guyanais Léon-Gontran Damas, l'un des chantres du courant de la "Négritude". — afp.com

Deux millions de timbres à l'effigie du poète et homme politique martiniquais Aimé Césaire (1913-2008) seront édités à l'occasion du premier anniversaire de sa mort, le 17 avril 2008. Ces timbres seront disponibles dès le 21 avril en France, dont 150.000 en Martinique, a annoncé vendredi Françoise Eslinger, directrice de Philaposte.

Vendredi, 5.000 timbres Césaire ont été vendus en avant-première au secrétariat d'Etat à l'outre-mer à Paris, selon la direction de la poste outre-mer, qui s'attend à ce que les deux millions de vignettes soient vendues en un mois.

Parmi les personnalités politiques françaises décédées, seuls Charles de Gaulle et François Mitterrand avaient fait l'objet d'un hommage similaire, un an après leur mort, selon la Poste.

Des timbres avaient également été édités en 2002 et 2004 pour Louis Delgrès (1766-1802), défenseur de l'abolition de l'esclavage, et Félix Eboué, administrateur des colonies, (1884-1944), et premier résistant de la France d'Outre-mer entré au Panthéon, mais bien après leurs décès.

D'autres vignettes ont célébré la culture antillaise, représentant les coiffes en madras en 2004, la canne à sucre en 2005 et le carnaval en 2006.