Carla Bruni aimait être piratée, mais c'était avant

INTERNET Rien ne se perd sur la toile...

20minutes.fr

— 

Capture d'écran d'une vidéo de 2004 où Carla Bruni parlait de piratage
Capture d'écran d'une vidéo de 2004 où Carla Bruni parlait de piratage — DR

Le Net n’oublie jamais. En témoigne cette vidéo, ressuscitée par lepost.fr, où l’on découvre Carla Bruni (pas encore Sarkozy) dire que le piratage est «incorrect» mais qu’elle a «grand plaisir à être copiée, grand plaisir à être piratée, car au fond, quand on est piraté, c’est qu’on intéresse les gens». Des déclarations faites à l’équipe d’«Envoyé Spécial», qui les avait diffusées le 6 mai 2004 sur France2.



Sauf qu’au lendemain du rejet du projet de loi contre le téléchargement illégal, les déclarations de celle qui est devenue entre temps la première dame de France prennent une drôle de dimension, laissant penser qu’il pourrait y avoir un désaccord entre les époux. D’autant que, jeudi soir, Nicolas Sarkozy a «réaffirmé son attachement aux droits des créateurs et sa volonté de voir appliquée au plus vite la loi Création et Internet» et «n’entend pas y renoncer quelles que soient les manœuvres dérisoires qui n’ont comme seul effet que de nuire à la diversité de la création».

>> A lire aussi >> Hadopi: Catherine Deneuve et Louis Garrel se réjouissent, les sociétés d'ayant droits pleurent >>