Le Louvre, Versailles ou encore le Mont-Saint-Michel gratuits pour les jeunes

CULTURE Une cinquantaine de musées et une centaine de monuments nationaux sont concernés par la mesure, annoncée en janvier par Nicolas Sarkozy, qui commence samedi...

Sa. C. avec agence

— 

ALFRED/SIPA

Rendre le musée plus accessible aux jeunes. Cette volonté affichée par Nicolas Sarkozy lors de ses vœux au monde culturel, le 13 janvier dernier, va se concrétiser samedi. A partir de cette date, les jeunes de 18 à 25 ans pourront accéder à une cinquantaine de musées et une centaine de monuments nationaux gratuitement. Objectif: «enraciner des habitudes» chez les jeunes qui iront au musée, selon la ministre de la Culture Christine Albanel. Explications.
 
Quels établissements sont concernés?
Des musées et monuments nationaux répartis sur l’ensemble du territoire. Par exemple, on retrouve le Louvre, Orsay, Cluny, le musée Picasso, le musée de la Marine, le Mont-Saint-Michel, le Museum d'Histoire Naturelle, l'Arc de triomphe, le Panthéon, la cité de Carcassonne ou encore les tours de Notre-Dame. Pour voir la liste complète, selon la région où vous vivez, cliquez ici.

A qui s’adresse cette mesure?

Aux jeunes de moins de 26 ans de l'Union européenne, soit  6,5 millions de jeunes Français et plus largement à 50 millions de jeunes Européens. Elle s’adresse également aux enseignants du premier et second degré de l'Education nationale. Elle complète les exonérations et réductions déjà en place pour les moins de 18 ans, les personnes handicapées, les chômeurs, les bénéficiaires du RMI et ceux qui perçoivent le minimum vieillesse.

Combien coûte cette mesure?

Pour 2009, son coût global est de 30 millions d’euros sur 9 mois. Soit 22 millions imputés au ministère de la Culture et 7 à celui de l'Education nationale pour les enseignants.