Coup de cafard pour les initiés

— 

Kafka aurait-il apprécié l'adaptation de sa nouvelle la plus emblématique en BD ? En tout cas, la version graphique de La Métamorphose (Delcourt), signée Corbeyran et Horne, s'avère étonnamment moderne alors qu'elle s'inspire d'un texte écrit il y a près d'un siècle. On assiste à la mutation soudaine et inexpliquée d'un jeune commis voyageur en cafard géant, avec des conséquences dramatiques sur l'équilibre social et affectif de sa famille... Ceux qui découvrent la nouvelle se régaleront de son climat oppressant. Les autres regretteront peut-être qu'en choisissant de montrer, dès la première case, le cafard, les auteurs trahissent un peu le procédé littéraire qui a rendu Kafka si célèbre. ■ O. M.