L'auteure de «Twilight» rattrape J. K. Rowling

LIVRES Stephenie Meyer est celle qui a vendu le plus de livres sur les sites d'Amazon...

AA

— 

Stephenie Meyer à la première du film "Twilight", à Los Angeles, le 17 novembre 2008
Stephenie Meyer à la première du film "Twilight", à Los Angeles, le 17 novembre 2008 — REX/SIPA

Les livres de Stephenie Meyer, l’auteure de la saga adaptée au cinéma avec «Twilight», sont les plus vendus en 2008 sur les sites d’Amazon, un mastodonte de la vente de produits culturels en ligne. C’est ce que révèle à 20minutes.fr le cybermarchand, après avoir comptabilisé les achats réalisés entre le 1er janvier 2008 et le 10 février 2009 sur ses sept filiales mondiales: au Canada, en Chine, en France, en Allemagne, au Japon, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis.
 
D’après le palmarès élaboré par Amazon, qui compte 88 millions de clients dans le monde, Meyer remporte la médaille d'or des meilleures ventes sur le site américain. Sur la filiale anglaise, elle se classe cinquième. En France, Meyer occupe la troisième marche du podium. Elle est devancée par Stieg Larsson («La fille au tatouage dragon»), deuxième du classement français, et un ouvrage sur les régimes, «Je ne sais pas maigrir», du Dr Pierre Dukan, en tête du palmarès.
 
Au coude à coude

«Avec sa saga, Stephenie Meyer a rattrapé le succès de Harry Poter dans tous les pays anglo-saxons et partout en Europe, analyse Romain Voog, directeur de la section livres pour Amazon France. Nous pouvons être sûrs que ses livres seront parmi nos meilleures ventes encore quelques années.» Un succès que le site Fnac.com confirme: quatre des livres de Stephenie Meyer occupent les cinq meilleures places du classement des ventes.

Les raisons de cet engouement? Elles tiennent au film avec Robert Pattison, phénomène adolescent dont on a déjà souligné l'importance. De quoi rappeler l’effervescence autour de la trilogie «Millenium», de Stieg Larsson. Un succès qui pourrait d’ailleurs connaître un rebond avec la sortie, au cinéma, du film tiré du premier tome, «Les Hommes qui n'aimaient pas les femmes».
 
Si «Twilight» et ses vampires sont la tendance 2008, selon Amazon, en 2007, le best-seller mondial était «Harry Potter et les reliques de la mort», septième et dernier tome des aventures du jeune magicien. Son auteure, J.K. Rowling n’est pourtant pas écartée des meilleures ventes du cyber-marchand mondial de l’année. En Angleterre, c’est elle qui a vendu le plus de livres en 2008 et ceci pour la deuxième année consécutive. En Allemagne, ses «Contes de Beedle le barde» sont troisième du classement, et sur l’Amazon américain, ils arrivent à la septième place.