Alain Bashung, le seigneur

— 

Comme un symbole, le milieu du disque a choisi d'honorer un artiste qui lutte contre la mort, samedi soir, lors des 24e Victoires de la musique. Avec trois trophées, Alain Bashung est le grand gagnant : meilleur album de chanson, meilleur spectacle, meilleur interprète masculin. « Je voudrais vous remercier, vous m'avez beaucoup aidé, vous m'avez envoyé tant d'amour, a déclaré le chanteur, atteint d'un cancer au poumon et visiblement fatigué. Je ne pourrai jamais oublier cette soirée. » Avec onze victoires à son actif, il bat le record d'Alain Souchon. Arthur H, jusqu'alors boudé par les Victoires, a, lui, ouvert son compteur. Autre artiste atypique récompensée : Camille.

Au cours d'une soirée un peu moins soporifique qu'à l'accoutumée, Moriarty, Anaïs et The Do ont assuré le spectacle, mais sont repartis bredouilles. Julien Doré, les BB Brunes et Sefyu sont les révélations de l'année. Leurs différences de styles témoignent d'une production 2008 variée. Pourtant, c'est encore l'inquiétude quant à l'avenir du marché du disque qui a marqué les traditionnels remerciements d'artistes à leurs labels. ■Benjamin Chapon