« Cléopâtre », pour le seul plaisir des yeux

— 

Certains spectacles sont comme un feu d'artifice, ils donnent plus à voir qu'à entendre. Cléopâtre, la dernière reine d'Egypte en fait partie avec ses décors somptueux, ses costumes éblouissants et ses chorégraphies spectaculaires signées Kamel Ouali. Le tout parfaitement réglé au service d'une histoire mille fois mise en scène. Hélas, l'ennui pointe par la faute d'une interprétation peu crédible et d'une musique trop lisse, qui donne un goût de déjà entendu. ■ C. J.

Au Palais des Sports de Paris, jusqu'au 29 avril. En tournée à partir du 8 mai.