Lily Allen: «Je voudrais tout changer dans ma vie»

Recueilli par Benjamin Chapon

— 

Lily Allen à son arrivée aux «GQ Men Of the Year Awards» le 2 septembre 2008 au Royal Opera House de Londres.
Lily Allen à son arrivée aux «GQ Men Of the Year Awards» le 2 septembre 2008 au Royal Opera House de Londres. — Davenport/Richfoto/SIPA

Bonjour...
Pitié, ne me dites pas que j'ai l'air fatiguée...

Heu... Vous avez l'air en pleine forme!
Merci, mais je sais que c'est faux. Excusez-moi, mais j'ai hâte que tout ça se termine, et je sais bien que j'en ai encore pour plusieurs semaines d'interviews. Je déteste cette partie-là de mon métier.

Vous préférez la composition?
Même pas. Au moment d'enregistrer ce deuxième album, je me sentais vide. Je ne supporte plus mes anciennes chansons, et j'avais l'impression de ne plus savoir écrire, de ne plus avoir grand-chose à dire. J'avais hâte de finir cet album alors que je ne l'avais pas commencé.

Ceci explique la tonalité plus grave des chansons...
Oui, j'ai changé. Ma vie a changé. Mais je ne souhaite à personne de connaître mon quotidien. Alors, comme je veux rester positive, je traite de sujets plus larges que mon nombril.

Que reprochez-vous à votre vie actuelle?
Tout. J'aime jouer de la musique, mais tout le reste de ma vie m'ennuie. La célébrité, les séances photos, les paparazzi surtout... Par contre, j'aime bien avoir les fringues gratuites.

Vous pensez à changer de vie?
Oui, mais seulement l'année prochaine, après la tournée. Je vais faire une grosse réévaluation de mon existence. Peut-être écrire un roman. Je suis plus heureuse aujourd'hui qu'il y a trois ans. Mais je rêve d'autre chose.

A quoi aspirez-vous?
Je voudrais juste me marier et partir loin. Mais bien sûr, en attendant, j'ai hâte de retouver mon public. J'aime tellement la scène... J'espère que ça me redonnera de l'énergie et que les tabloïds vont un peu me laisser vivre en paix.