Tchao Claude Berri, le cinéma reconnaissant

Stéphane Leblanc

— 

« Comme tout le monde, je remercie Claude Berri ! », avait lancé Coluche en recevant son césar du meilleur acteur en 1984 pour Tchao Pantin. Mais l'humoriste, qui avait enfin réussi à casser son image de clown, n'est pas le seul à être redevable au « dernier nabab du cinéma français ». Les cinéastes qu'il a lancés, ou soutenus, de Pialat à Zidi, d'Annaud à Chéreau, de Chabat à Boon ou Kéchiche. Les acteurs qu'il a dirigés, de Michel Simon (Le Vieil Homme et l'Enfant, 1967) à Audrey Tautou (Ensemble c'est tout, 2007), en passant par Depardieu, Montand, Auteuil ou Béart... Rares sont les vedettes du cinéma français qui n'ont jamais eu affaire avec lui. La directrice générale du CNC, Véronique Cayla, a trouvé les mots justes, hier, pour lui rendre hommage : « Grâce à ses intuitions fulgurantes et à sa sensibilité exacerbée, Claude Berri a su débusquer de nombreux succès populaires, dont tout récemment Bienvenue chez les Ch'tis, mais aussi des films artistiquement plus risqués tel que La Graine et le Mulet (...), un cinéma résolument ancré dans la pluralité, un cinéma réconcilié avec tous ses genres et toutes ses formes. »

Doté d'une extraordinaire ouverture aux autres, c'était aussi un homme timide, taciturne et blessé. « Difficile sur un tournage » car souvent « angoissé » selon l'actrice Carole Bouquet, Claude Berri était « un homme triste capable d'être joyeux », d'après Pedro Almodóvar, dont il a produit les premiers films. Dans son livre Autoportrait (Léo Scheer, 2003), il revenait sur les drames qui ont émaillé sa vie : le suicide de sa première épouse en 1997, la défenestration en 1998 d'un de ses fils, l'acteur Julien Rassam, devenu tétraplégique puis décédé en 2002, et deux graves dépressions.

En 2006, sur le tournage d'Ensemble, c'est tout, un accident vasculaire cérébral l'avait déjà contraint de laisser François Dupeyron finir le film. Celui dont il a été victime samedi lui aura été fatal. Une fois encore, François Dupeyron aura le triste privilège de terminer seul Trésor, une comédie en cours de tournage avec Alain Chabat et Mathilde Seigner. Et qui sortira malgré la disparition de son auteur, comme l'attaché de presse du film l'a confirmé hier. ■