La BD argentine revient en force

— 

Angoulême J-21

Nouvelles des bulles à quelques jours de l'ouverture du festival de la BD

Après leur compatriote José Muñoz (sacré grand prix en 2007), les argentins Carlos Trillo et Lucas Varela devraient à leur tour figurer au palmarès avec L'Héritage du colonel (Delcourt), qu'ils présentent en sélection officielle. Formellement très « aguicheur » avec ses dessins ronds et colorés, l'album se révèle pourtant d'une gravité extrême puisqu'il dénonce, sous le vernis d'une farce très caustique, l'ignominie du régime militaire argentin des années 1970. A travers les grotesques tribulations d'un petit fonctionnaire, fils d'un ancien tortionnaire, le duo livre une terrible leçon d'histoire, qui enthousiasme l'amateur de BD tout en suscitant en lui un réel sentiment de malaise. ■O. M.