Pat Hingle est décédé

DISPARITION Il jouait le commissaire Gordon dans «Batman»...

AA

— 

 Au deuxième plan, Pat Hingle regarde Angelica Huston dans le film "Les Arnaqueurs"
 Au deuxième plan, Pat Hingle regarde Angelica Huston dans le film "Les Arnaqueurs" — WEBER ANITA/SIPA

Il était le commissaire Gordon dans «Batman». L’acteur Pat Hingle, de son vrai nom Martin Patterson Hingle, est mort samedi matin, dans sa maison à Carolina Beach, N.C., aux Etats-Unis. Il avait 84 ans et souffrait depuis 2006 d’un cancer du sang.




Le roi des seconds rôles


Malgré une liste faramineuse de rôles dans des films, séries télé et pièces de théâtre, Pat Hingle n'était pas si connu. Son nom du moins. Car son visage, rude et aux traits épais, était très identifiable, note le «Los Angeles Times». Né le 29 juillet 1924 dans le Colorado, Hingle avait été repéré par Elia Kazan, le réalisateur d'un «Trawmay nommé désir» et «A l'Est d'Eden». Sous la botte de celui-ci, Hingle est devenu un spécialiste des seconds rôles.

Outre ses apparitions dans «Batman», on l'a vu aux côtés de Marlon Brando dans «Le Vilain américain» (1963); Warren Beatty et Natalie Wood dans «La Fièvre dans le sang» (1961); Clint Eastwood dans «Pendez-les haut et court» (1968), «L’Epreuve de force» (1977) et «Le retour de l'inspecteur Harry» (1983); ou Angelica Huston dans «Les Arnaqueurs» (1990).



A la télé, il a notamment joué dans les séries, ô combien cultes, «Magnum», «Pour l'amour du risque» et «Dawson». Auprès, donc, de Katie Holmes et Michelle Williams, la femme de Heath Ledger.

Après quatre décennies à traverser les écrans, l'acteur, devenu producteur, avait déclaré qu'il préférait les planches par dessus tout. «Le théâtre, c'est le média des acteurs, avait-il expliqué. Quand le rideau se lève, il n'y a plus que les acteurs. La pièce ne tient plus qu'à eux. Le producteur et le metteur en scène peuvent s'arracher les cheveux en coulisses, les acteurs sont là, à galoper sur les planches.»