Hommages à Harold Pinter

REACTIONS La mort de l'écrivain britannique...

P.B. avec agences

— 

De nombreuses personnalités rendent hommage à l'écrivain britannique Harold Pinter, décédé mercredi à 78 ans.

 

>>> Son portrait à lire ici


Nicolas Sarkozy
a salué dans un communiqué «un humaniste lucide, intranquille et intransigeant» au «tempérament frondeur et hétérodoxe». Il salue un écrivain qui «rejoint les mânes de Samuel Beckett et de Bertold Brecht, ses contemporains et ses égaux».


L’écrivain, mais aussi l’homme «qui aura traqué sans relâche la bêtise humaine et ses nombreuses manifestations, les plus monstrueuses comme les plus anodines, l'absurdité se nichant autant dans les guerres que dans les routines de la vie quotidienne».


C’est également cet engagement que retient l'ancien dramaturge, dissident et président tchèque Vaclav Havel. «La solidarité qu'il manifestait envers moi-même ainsi qu'envers mes amis à l'époque de notre résistance (au régime communiste disparu en 1989) était d'une grande importance», souligne-t-il, en rendant hommage à «un excellent dramaturge».


La ministre de la Culture et de la Communication, Christine Albanel, a, elle salué « un immense écrivain et un dramaturge acéré».

La BBC, dont l'événement faisait la une du site Internet jeudi après-midi, rappelle que son style était tellement unique que l'adjectif pinteresque a fait son entrée dans l'Oxford English Dictionnary.
 

Et vous, que retenez vous d’Harold Pinter?