De New York à Venise pour toutes les bourses

Benjamin Chapon - ©2008 20 minutes

— 

Les éditions Citadelles & Mazenod doivent leur renom à la fabrication d'ouvrages luxueux et complets. Mais l'exhaustivité a un prix : des livres chers et qui ont la réputation d'être barbants. La livraison de fin d'année vient tordre le cou à ces racontars injustes. New York, dirigé par Jean-Louis Cohen, dresse le portrait d'une ville hors norme et symptomatique de l'évolution des sociétés depuis quatre cents ans.

L'ouvrage existe en grand et petit format (199 euros et 19 euros). Bien sûr, le premier est plus complet, mais le label qualité de l'éditeur est intact dans la version courte.

Dans une catégorie de prix intermédiaire, Le Bestiaire d'Eugène Delacroix (59 euros) est une bonne affaire. Moins fouillé que les monographies d'artistes dont les éditions se sont fait la spécialité (voir l'étourdissant Klimt, 230 euros), il permet de redécouvrir la science du mouvement de Delacroix et sa précision anatomique, qui n'exclut pas un goût pour la fantasmagorie. Enfin, le somptueux Fresques de palais et villas vénitiennes (184 euros) s'impose comme le cadeau idéal de l'année pour les amoureux de la Renaissance italienne.