Le top des tables abordables

- ©2008 20 minutes

— 

La Semaine du Fooding s'est achevée hier en remettant une flopée de récompenses à des restaurants qui fleurent bon l'air du temps, à l'instar du prix de la « Nouvelle vague nippone », attribué au branché, mais surestimé, Guilo Guilo, sur la butte Montmartre (18e). Plus sérieux, le prix accordé à Jadis (Paris 15e), bistrot parisien de l'année, dont le menu-carte à 32 euros « tire des traits d'union entre hier et aujourd'hui » et réhabilite avec bonheur les crêtes de coq, les pommes boulangère et le beurre nantais. Ou encore au Chat, situé à Cosne-Cours-sur-Loire (Nièvre), élu meilleur bistrot de l'Hexagone depuis qu'un jeune chef passé par la capitale est revenu au pays. Au menu (de 14 euros à 30 euros, selon la formule) : semoule de céleri en rémoulade aux bulots hyper-moutardée, terrine de boudin rafraîchie de dés de granny, boeuf au vin et à l'anchois, comté avec compotée de poires et de soucis, ganache choco-tabac. A arroser d'un sancerre ou d'un pouilly du coin.

S. L.