Condamnation confirmée pour la fille de Dolto

JUSTICE La fille de la psychanalyste avait insulté l'animatrice Daniela Lumbroso...

MD avec agence

— 

A une époque où les filles convenables ne faisaient pas d'études, la petite Françoise voulait être "médecin d'éducation". Devenue pédiatre et psychanalyste, Françoise Dolto n'aura de cesse de donner corps à ce rêve d'enfant, y gagnant une notoriété toujours vivace.
A une époque où les filles convenables ne faisaient pas d'études, la petite Françoise voulait être "médecin d'éducation". Devenue pédiatre et psychanalyste, Françoise Dolto n'aura de cesse de donner corps à ce rêve d'enfant, y gagnant une notoriété toujours vivace. — AFP/Archives

38 euros d'amende pour avoir parlé de «canaille très prétentieuse». La cour d'appel de Paris a confirmé la condamnation de Catherine Dolto, fille de la psychanalyste Françoise Dolto, pour avoir injurié l'animatrice Daniela Lumbroso, à qui elle reprochait d'avoir écrit une biographie non autorisée de sa mère.
 
La 11e chambre de la cour a confirmé la contravention de 38 euros prononcée le 10 septembre 2007 par le tribunal de police de Paris à l'encontre de Catherine Dolto, qui avait fait appel. Cette dernière devra également verser 1.500 euros à Daniela Lumbroso au titre des frais de justice.

Un mail pour exprimer son «dégoût»
 
En janvier 2007, soit quelques semaines avant la sortie annoncée du livre de Daniela Lumbroso, «Françoise Dolto: la vie d'une femme libre», Catherine Dolto avait envoyé un courriel à plusieurs de ses connaissances dans le monde de la presse. Dans ce mail, elle confiait son «dégoût» à propos du livre non autorisé et qualifiait son auteure de «médiocre présentatrice de télévision» et de «canaille très prétentieuse». «Je voulais juste que vous le sachiez et le fassiez savoir le plus possible auprès des journalistes que vous connaissez (...) qu'on lui tende le micro le moins possible», concluait le courriel.