Thomas Dutronc invite le neuvième art

Benjamin Chapon - ©2008 20 minutes

— 

Pour la réédition « luxe » de son premier album, Comme un manouche sans guitare, Thomas Dutronc a demandé à plusieurs dessinateurs de BD d'en illustrer le livret. « J'adore la BD depuis toujours. Je voulais profiter de cette édition pour faire découvrir à un public non averti que la BD est vraiment un art formidable. Ces auteurs méritent tellement de rencontrer le grand public. » Avec Lefred-Thouron, Jeff Pourquié, Fred, Riad Sattouf (entre autres),Thomas Dutronc se paie la crème des auteurs du moment. « J'ai une réelle admiration pour cette génération. Aujourd'hui, il y a une vraie émulation autour de dessinateurs comme Sfar, Trondheim, Bouzard... Il y a une sorte de famille, de milieu. »

Malgré la tournée, Dutronc continue à lire beaucoup de BD. « Avec cette édition, j'avais aussi vachement envie de rencontrer certaines de mes idoles. Avec Gotlib, je n'ai rien dit pendant une heure tellement j'étais impressionné. » Cette déclaration d 'amour, pour un art éloigné du sien, permet à Thomas de revenir en enfance : « La BD est un art à part entière, pas du tout un art enfantin. En même temps, une image peut vous faire redevenir un enfant. La musique est plus liée à l'adolescence, à des émotions moins pures. »