Artisan de l'édition

Stéphane Leblanc - ©2008 20 minutes

— 

A l'unanimité, le Baobab de l'album 2008 a été remis à La Nuit du visiteur, de Benoît Jacques. Doté de 7 500 euros, ce prix est la récompense la plus importante de l'édition pour la jeunesse. Le livre primé, écrit en français, doit encourager la lecture dès le plus jeune âge. Le lauréat paraissait tout surpris de recevoir ce prix après tant d'années passées sans connaître la notoriété. « C'est un rêve d'enfant après lequel je cours depuis longtemps », s'est-il contenté de déclarer, ajoutant qu'un « moment très très fort » comme celui-ci n'arrivait pas si souvent dans la vie de quelqu'un qui, depuis ses débuts, « fait tout, tout seul, et pas seulement les livres, mais aussi beaucoup de paquets pour la poste ». Influencé par l'art brut et les romans graphiques anglo-saxons, ce Belge de 50 ans a relancé la mode des flip books, dont on fait tourner les pages avec le pouce, et développé une oeuvre ludique et malicieuse : une trentaine de livres au total, dont le tiers est publié chez Benoît Jacques Books, sa propre maison située à Montigny-sur-Loing (Seine-et-Marne). Le jury d'Edmond Baudouin a récompensé un tout petit artisan du monde de l'édition, fier par son prix de « faire comprendre qu'on peut être libre de faire ce qu'on veut » dans un milieu où la course au succès prime souvent sur l'exigence du travail soigné.