Pourquoi Noir Désir ne parle pas?

MUSIQUE Deux nouveaux titres sur le Net, mais impossible d'en savoir plus sur le futur du groupe emmené par Bertrand Cantat...

Alice Antheaume

— 

DR

La surprise était de taille mercredi lorsque, sans crier gare, Noir Désir a proposé deux nouvelles chansons en téléchargement gratuit sur son site Web. Les premiers titres depuis la condamnation de Bertrand Cantat pour la mort de Marie Trintignant, en 2003.

Depuis cette annonce
, le site Web est pris d’assaut, rendant difficile l’accès aux téléchargements. Pour accéder plus vite à la bonne page, c’est par ici. >> Et si vous n'y parvenez pas, il y a des vidéos de ces deux titres disponibles ici et .

Pourtant, impossible d’en savoir plus sur le futur de Noir Désir. Y a-t-il un album en préparation? Comment se passent les retrouvailles entre les musiciens du groupe? Que veulent dire les paroles de ces nouveaux titres?
 
Motus et bouches cousues

Interrogé par 20minutes.fr, Barclay, le label de Noir Désir, a fait savoir qu’il n’y aurait pas «d’interview dans les médias» d’aucun des membres du quatuor. Et le message, mis en ligne sur le site, est plus que sobre: «A part ça, Noir Désir est au travail...»
 
Pas d’informations supplémentaires, donc, depuis le mois de mai, quand le batteur Denis Barthe avait prévenu: «On entend en ce moment des choses sur un possible album. Il est hors de question qu'on parle d'un disque avant qu'on ait des compos. Je le répète: on travaille tranquillement, sans pression et surtout sans calendrier.»
 
Les explications du silence


Pourquoi Noir Désir ne parle pas? L’explication la plus probable est une raison juridique. En effet, la justice a interdit à Bertrand Cantat, le chanteur, de témoigner de l’affaire Marie Trintignant, que ce soit dans un livre ou une chanson. Si les membres acceptaient une interview, nul doute que les journalistes tenteraient, par questions détournées ou non, d’en savoir plus sur le moral de Cantat, sur son inspiration et sur la façon dont fonctionne désormais le groupe.

Impossible, donc, de se prêter au jeu du question réponse médiatique sans se mettre en porte-à-faux vis-à-vis des devoirs de Cantat. Le risque est loin d'être nul, comme en témoigne l'exemple récent de Jean-Marc Rouillan, cofondateur du groupe armé d'extrême gauche Action directe, qui a vu son régime de semi-liberté révoqué après la publication d'une interview.
 
Une autre explication est possible: et si Noir Désir se payait une stratégie de communication sous-marine, genre «on fait, mais on ne parle pas»? Une tactique à la Radiohead qui s’est, à maintes reprises, révélée payante pour orchestrer le buzz. Reste aux mélomanes à décrypter le sens caché des paroles de «Gagnants/Perdants» et du choix de reprendre «Le Temps des cerises». Des paroles qui, contrairement à ce à quoi Noir Désir nous avait habitué, ne semblent pas, pour cette fois, avoir d’interprétation polysémique.