Qui allons-nous interwiever?

MUSIQUE La battle de la semaine...

Ulla Majoube

— 

De gauche à droite les trois teen-groupes de rock: In Case Of Fire, The View et You Me at Six
De gauche à droite les trois teen-groupes de rock: In Case Of Fire, The View et You Me at Six — dr
Ah, l’année 2005, souvenez-vous : l’année du coq, Live 8, la libération de la journaliste Florence Aubenas en Irak, l’acquittement de Michael Jackson, la première greffe du visage… Au milieu de tout ça, dans des pubs, des bars ou des lycées, des jeunes décident de monter un groupe, histoire de se changer les idées. Et trois ans plus tard, ils sont sur le devant de la scène. Alors, parmi ces trois groupes nés en 2005, lequel allons-nous interviewer?

The View

Avec leur premier album, sorti en 2007, ils avaient explosé sur la scène britannique et étaient les chouchous de la presse british. Originaires de Dryburgh (petite ville écossaise près de Dundee), le quatuor se fonde en 2005 et surfe sur la vague des groupes «post-punk» et remporte un franc succès avec Wasted Little DJ’s. Avec un micro scandale en prime (le chanteur Kyle Falconer s’est fait choper par les flics avec Pete Doherty, leur pygmalion, en train de se repoudrer), ils ont fait jaser. Au point d’en faire oublier leur musique et leur présence sur scène. Afin de rappeler au monde entier qu’ils ont du talent, ils reviennent avec un second album et un single, 5 Rebeccas.

Leur MySpace…

POUR VOTER, C’EST ICI…


In Case of Fire

Du «rock progressif», voilà le genre dont se proclame In Case of Fire. Formé de trois jeunes Irlandais du Nord en 2005, ils ont vite explosé sur la scène britannique et ont fait les premières parties d’Enter Shikari, 30 Seconds to Mars ou, plus classe, Biffy Clyro et Queens of the Stone Age. A noter, ils misent sur leurs guitares musclées et leur look très stylé (et pas très souriant). Le magazine Kerrang! les compte parmi les révélations de l’année.

Leur MySpace…

POUR VOTER, C’EST ICI…

You Me At Six

Qui a dit que l’Emo ne venait que des States ? Et bien c’est une maladie qui touche aussi les ados d’Europe… Ils débarquent de Weybridge, dans le Surrey (Royaume-Uni), ils sont cinq, et ils y croient. Ce quintet défend actuellement son premier album, Take Off Your Colors. Des guitares a fond, puis des parties chantées aux paroles un poil sirupeuses : pas de doute, Emo en force. Si vous aimez Paramore ou encore Fightstar (du rock pour ado, en somme), vous ne serez pas déçus. Sinon, ne lancez même pas la vidéo !

Leur MySpace…

POUR VOTER, C’EST ICI…